Durant le confinement, plusieurs milliers de personnes ont créé leur Zone de BZZZ en semant des graines de fleurs indispensables aux abeilles et insectes pollinisateurs. 

TOUT PART D’UN RÊVE, celui de vivre dans un monde où les insectes pollinisateurs ne seraient plus considérés comme quantité négligeable, « nuisibles » ou « dommages collatéraux » de l’industrie des pesticides.

Chaque citoyen est invité à semer des graines mellifères tout en laissant pousser la flore spontanée. Ces graines biologiques et reproductibles feront les délices des insectes pollinisateurs.

CE RÊVE EST EN TRAIN DE DEVENIR REALITE. En quatre ans, ce sont plusieurs dizaines de milliers de zones de BZZZ qui ont été créées partout en France : sur des balcons, des terrasses, des jardins, des terrains vagues, dans des écoles, sur des ronds-points, etc.

La « zone de BZZZ », c’est une terre d’accueil pour les insectes pollinisateurs.

La « zone de BZZZ » est un espace dans lequel des graines de fleurs nectarifères et mellifères sont semées et où tout pesticide chimique est proscrit. Pour bien l’identifier, nous vous proposons d’y ajouter un panneau avec le message suivant : « Zone de BZZZ – Ici, nous plantons des fleurs pour sauver les abeilles et insectes pollinisateurs ».

Une zone de BZZZ peut être créée :

  • sur un balcon,
  • dans un jardin,
  • dans une école,
  • sur un rond point,
  • en pied d’immeuble
  • ou dans tout autre espace sur lequel des graines nectarifères et mellifères peuvent être semées.

Si nous sommes des milliers à créer des zones de BZZZ, ce sont plusieurs dizaines de millions de fleurs qui nourriront de leur pollen et leur nectar les insectes pollinisateurs. Face aux menaces pesant sur la biodiversité, agissons ensemble !

Découvrir l’initiative : https://fr.ulule.com/zonedebzzz-saison2/
Image par Myriam Zilles de Pixabay