Une objethèque fonctionne comme une bibliothèque, l’originalité : Ce sont des objets que l’on emprunte.

L’application de l’objethèque consiste en l’utilisation commune d’objets. L’impact négatif sur l’environnement lié au cycle de vie du produit est ainsi diminué (divisé).

C’est à l’étape de “l’utilisation” que l’objethèque agit, c’est tout le cycle qui se voit modifié.

En achetant (propriété) des produits neufs, on augmente notre impact négatif sur l’environnement : épuisement des ressources, pollution de l’air, de l’eau des sols, émissions de gaz à effet de serre…

En empruntant (usage), on relève les défis environnementaux : lutte contre le réchauffement climatique, diminution des déchets et de la consommation d’énergie, préservation des ressources naturelles…

Le fonctionnement est simple : un local situé à Aime-la-Plagne servira de lieu d’accueil et de stockage des objets : outillage, accessoires de cuisine, de bureautique, matériel multimédia et informatique ou de puériculture… Les objets disponibles proviendront de dons ou de mises à disposition.

Une objethèque permet de :

– Privilégier l’usage plutôt que la propriété,
– Diminuer le nombre d’objets produits en les mettant en partage plutôt que de les stocker chacun chez soi, en ne les utilisant que très rarement,
– Favoriser la préservation des ressources naturelles et de l’environnement,
– Encourager la gratuité, le partage, la coopération, l’entraide,
– Faciliter l’accès à certains objets,
– Créer du lien social et intergénérationnel,
– Montrer qu’un changement de paradigme est possible, qu’il suffit de le mettre en place.

 

L’objethèque est un lieu d’échanges d’objets, certes, mais pas que  !! C’est aussi un lieu de rencontre…

Découvrir l’initiative : http://www.tarentaisebranchee.fr/objetheque/